Création d'une suite parentale - Fables de murs

architecture
&
immobilier
fables de murs
(
)
Aller au contenu
Année de réalisation : 2018
Localisation : Croissy-Sur-Seine
Surface : 160 m2
Durée de l’étude : 3 mois
Durée des travaux : 4 mois et demi
Architecte d'intérieur : Laetitia Viallon
Photographe : Olivier Hallot
Création d'une suite parentale
Chambre, dressing, salle de bain, salon réunis pour créer un espace intime

Comment unir et créer une cohérence entre les différentes pièces de la suite parentale ?

Contexte
Cette maison disposait de 5 chambres dont une très grande au deuxième étage, mais celle-ci n’était pas considérée comme une suite parentale. La salle de bain était commune avec une autre chambre.
Outre le prestige de la maison, pour préserver leur intimité, les propriétaires souhaitaient que le deuxième étage leur soit réservé et qu’une suite parentale soit créée.

Projet
En arrivant au deuxième, l’espace est volontairement fermé, invitant les non initiés a monté à l’étage suivant. Deux portes distinctes permettent d’entrer dans cet espace privé.
La suite parentale se compose d’un petit salon, d’une chambre, d’un dressing et d’une grande salle de bain.
Les espaces communiquent entre eux par un jeu de larges portes coulissantes en acier corten qui contribuent au caractère et à l’unité des différentes pièces de la suite. Une fois ouvertes ces portes sont intégrées dans les cloisons.
La tête de lit prend place au centre de la chambre. Son dessin rectifie l’angle d’un mur et permet au lit de s’adosser. Les led intégrées dans la tête de lit lui confèrent un coté théâtral.
Le petit salon dispose d’un téléviseur et d’un canapé.
Le dressing situé entre la salle de bain et la chambre se conçoit comme un espace transitoire.
Il est aménagé de part et d’autre du passage par un meuble épuré en bois et verre laqué gris clair proposant penderies, étagères et tiroirs.
La salle de bain en corian et bois laqué gris mat dispose d’une très grande douche de plain-pied avec douches de tête intégrées dans le plafond, d’une baignoire blanche mise en valeur par le gris du mur, d’un meuble vasque suspendu.

Déroulement du chantier
Une partie des cloisons ont été détruites. L’ancienne salle de bain et le carrelage en marbre furent démolis. Les cloisons furent construites en plusieurs étapes pour intégrer les rails structurels des portes coulissantes. Le réseaux électriques et de communication ont été encastrés dans les sols et les murs. La chape de la salle de bain fut refaite. Des portes furent posées aux nouveaux emplacements.
Les réseaux d’eau créés passent par les plafonds de l’étage précédent. L’évacuation de la douche se fait dans une cloison technique. Cette dernière est tapissée de carrelage.
Le sol de l’étage est entièrement parqueté en cumaru.
La baignoire est simplement posée contre un mur et le meuble vasque est suspendu.
Les spots sont encastrés dans le plafond. Les meubles du dressing sont installés.
La tête de lit est réalisée sur mesure en médium laqué blanc. Elle est entourée d’un bandeau de led et de spots de vitrine destinés à éclairer une œuvre d’art.
Cet espace est issu d’une mission d’architecture intérieure d’une maison.
Voir le projet dans sa globalité en cliquant sur les liens ci-après :
Restructuration d’une maison de ville de la cave aux combles • Suresnes

Voir le détail des autres pièces en cliquant sur les liens ci-dessous :

Confiez-nous votre projet architectural
Pour révéler, personnaliser, optimiser votre espace, confiez votre projet à notre architecte intérieur par formulaire ou par téléphone
au 06 65 04 16 38.
Retourner au contenu